Quand venir en Tanzanie ? 

Pour effectuer un séjour en Tanzanie et à Zanzibar, sachez qu’il y a une petite saison des pluies en novembre et une saison des fortes pluies de mi-avril à fin mai. Tout le reste de l’année se prête à l’organisation d’un séjour. 

Nous distinguons deux périodes :

  • La saison sèche de juin à octobre. Il pleut très peu et les paysages sont très secs.  La grande migration & la fameuse traversée de la rivière Mara, tout au nord du Serengeti, a lieu de mi-juillet à mi-octobre.
  • La saison émeraude de novembre à mars. Il pleut de temps en temps et les paysages sont verts.

Les mois les plus chauds sont décembre, janvier et février.

Il fait 27 degrés en moyenne toute l’année.

La ville d’Arusha, à l’entrée de la savane

La ville d’Arusha est située au nord de la Tanzanie. Elle se trouve à une heure de l’aéroport Kilimandjaro. Et à deux heures du plus haut sommet d’Afrique.

La ville accueille 500 000 habitants.

Arusha est la porte d’entrée des 4 parcs nationaux du nord : Manyara, Tarangire, Serengeti et Ngorongoro. Tous les safaris commencent et se terminent à cet endroit précis. 

Le parc national du Serengeti, la “plaine sans fin”

Le parc national du Serengeti est le plus connu des 4 parcs nationaux du nord de la Tanzanie. Il est immense et s’étend sur 14 763 km2. Ce sont quatre millions d’animaux qui vivent dans ce parc. Outre les gnous qui dominent en nombre, sont également représentées les 5 espèces qui constituent le Big Five : lions, léopards, buffles, éléphants et rhinocéros. Le parc abrite également zèbres, gazelles, girafes, hyènes, hippopotames, guépards, phacochères et de nombreuses autres espèces. Le Serengeti a été listé par l’Unesco comme patrimoine mondial.

Le Serengeti est l’un des lieux où se sont révélés des photographes animaliers reconnus internationalement comme Yann Arthus-Bertrand. Il est aujourd’hui le lieu de rendez-vous de nombreux photographes amateurs ou professionnels en quête de safari photo. De nombreux documentaires animaliers destinés à la télévision y sont tournés. Les paysages et animaux du du Serengeti ont fortement influencé le Roi Lion.

Le cratère du Ngorongoro, un véritable jardin d’Eden

Niché dans le nord de la Tanzanie, le cratère du Ngorongoro est un site naturel d’exception. Le cône de cet ancien volcan s’est effondré sur lui-même il y a deux millions d’années après une éruption. Il a depuis cédé la place à une immense caldeira. On dit que ce volcan était autrefois plus élevé que le mythique Kilimandjaro.

Le cratère est réputé pour sa faune et sa flore extraordinaires. L’aire de conservation du Ngorongoro est classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Avec un diamètre de 20 km et une surface de 264 km2, le cratère du Ngorongoro est la plus grande caldeira de la planète.

Les routes d’accès au cratère sont limitées et contrôlées. Les animaux vivent en liberté au sein du cratère, sans craindre les braconniers, tout au long de l’année. Leur concentration est impressionnante : 25 000 mammifères de 55 espèces différentes et de nombreuses variétés d’oiseaux. Rhinocéros, lions, éléphants, hyènes, gnous, zèbres et hyènes peuplent ce véritable jardin d’Eden protégé par les contreforts de la caldeira.

Le parc national de Tarangire, le royaume des éléphants

Le parc national de Tarangire est étendu sur une bande longue et étroite de 2600 km2 qui s’étire des deux côtés de la rivière du même nom.

Le parc Tarangire est un parc vallonné qui abrite le plus grand nombre d’éléphants au monde. Ces derniers marchent souvent au bord de la rivière pour y boire de l’eau. 

Girafes, zèbres, gnous, autruches, léopards lions, guépards, oiseaux, singes et buffles se trouvent aussi dans ce parc, attirés par la rivière.

Les baobabs sont nombreux. Vieux de plusieurs centaines d’années, ils  sont devenus, avec les éléphants, le symbole du parc Tarangire.

Le parc national du lac Manyara, le parc où les lions grimpent dans les arbres

Le parc national du lac Manyara doit son nom au lac qui occupe les deux-tiers de sa superficie.

Ce “petit” parc de 330 km2 s’étend sur 50 km au pied de falaises brunes et rouges hautes de 600 mètres et caractéristiques de l’escarpement de la vallée du Rift. 

La route serpente sur une longue bande de terre coincée entre lac et falaise. Elle traverse une jungle luxuriante où l’on croise de nombreux babouins, gazelles et éléphants. La plaine qui s’étend ensuite est bordée par le lac Manyara, vaste étendue d’eau alcaline aux dégradés bleus et blancs. Girafes, zèbres, gnous et buffles se rassemblent sur cette terre herbeuse. Une petite ceinture de bois d’acacias sert de refuge aux légendaires lions de Manyara, souvent perchés dans les arbres.

Le lac attire de nombreux animaux qui aiment se baigner dans la boue. Il est possible d’y observer de nombreux oiseaux aquatiques comme les pélicans, les cormorans, les hérons et les flamants.

La grande migration des gnous, le phénomène extraordinaire !

C’est l’une des plus grandes migrations animalières su monde. Entre un et deux millions de gnous parcourent

Le parc du Serengeti pour trouver leur nourriture. Ils sont suivis par plusieurs centaines de milliers de zèbres.

La grande migration est un événement annuel. Les animaux effectuent chaque année le même parcours.

De décembre à mars, les gnous et les zèbres se concentrent dans la région de Ndutu entre le cratère du Ngorongoro et le Serengeti.

En avril et mai, la migration se dirige à l’ouest du Serengeti.

En juillet, les troupeaux atteignent le nord du Serengeti et franchissent la rivière Mara, dernier obstacle avant rejoindre le Kenya. Cette traversée constitue un moment fort de la migration. La rivière devient spectacle où les crocodiles attendent leurs proies.

Le traversée de la rivière Mara se déroule de mi-juillet à mi-octobre.

Zanzibar, “l’île aux épices”

L’archipel de Zanzibar se situe face aux côtes tanzaniennes, au milieu de l’océan Indien. Des vols quotidiens permettent de relier la savane aux magnifiques plages. Le vol dure une heure environ.

Zanzibar est plus petit que la moitié de la Corse. Il est aisé de se déplacer en taxi.

Stone Town, ancienne ville coloniale, est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Perdez-vous dans les ruelles avec un guide qui vous contera l’histoire de la ville. Découvrez la Maison des Merveilles, le vieux dispensaire verts anis, l’église anglicane et le vieux fort. Observez les fameuses portes en bois sculptées et rendez-vous sur l’ancien marché aux esclaves.

Les plages de Zanzibar sont splendides. Vous serez probablement surpris par la blancheur et la douceur du “sable farine”. Et par le bleu turquoise l’océan Indien.

Au cours de votre séjour, vous pourrez pratiquer le snorkeling et la plongée. Et vous pourrez même observer des dauphins.Les singes pourraient bien vous surprendre dans la forêt de Jozani.

Vous pourrez découvrir les épices qui ont fait la renommée de l’île : cardamome, cannelle, gingembre, poivre… Et goûter aux fruits savoureux : mangues, fruits de la passion, bananes, ananas, pastèque…

Savourez le plaisir d’un déjeuner sur l’une de ces plages de cartes postales. Zanzibar vous laissera, à n’en pas douter, un souvenir inoubliable.